• ACTUALITÉS :
  • DISCOGRAPHIE :

    Soundofmusic décembre 2015

    Une très belle chronique de Thomas Millroth dans Soundofmusic (Suède)
    http://www.soundofmusic.nu/recensio...

    Traduction en "français" par Google :
    "Je lis dans l’enveloppe des informations trop rares pour le titre Mourim est dérivé du mot pour le cœur des Punu, une langue parlée au Gabon. À certains égards, alors déjà ce duomusik ont ​​eu leurs contours. Jean-Baptiste Boussougou joue de la basse, oud, ney, piano à pouces. Henri Roger joue du piano jazz.
    Le mélange est un étrange mélange de différentes directions musicales. Parfois, ça sonne comme le vieux Archimède baignoire, par exemple, lorsque Boussuougou jouant du oud dans le paragraphe "Peul". Il se balance comme dans la danse médiévale, elle se balance comme une chanson de la liberté africaine. La musique se déplace autour et autour de la danse du cercle. Bientôt fredonner avec Boussougou et la chanson se déplace tourbillon plus en plus dense. Une sorte de minimalisme Afrique de l’Ouest. Il est simple et forte.
    Je aime beaucoup chanter fervente Boussougous, même si je ne comprends pas toujours ce qu’il chante, même si il choisit chiffres simples et répétitives. Ils ont toujours tissés ensemble avec Rogers de piano jazzy continuellement. Parfois, je suis un peu fatigué de nombreux personnages et des courses régulières, ce qui est un jazzpianistisk commun. Mais Boussougou toujours enregistrer ces longörer, car il ne semble pas se soucier de ce que cela implique domaine public. Il tapote les mélodies, les tours et détours que les explorateurs les plus curieux d’une tradition différente de la sienne.
    Bien que je ne sais pas si elle est sa tradition. Pour cela est en effet incroyable jeu de basse, juste que desaturate, fåtoniga et précis, ce qui est si difficile, où les cordes et le corps de l’instrument commutateurs expressions. Il chante avec la base et obtenir Roger à danser au clavier. Simplement oser être simple et ne pas penser tellement de jazz admiré finesse.
    Seulement entendre comment Boussougou entonnent avec sa voix, qui entre dans le chant de gorge de "Massalia" les tambours grondent et Roger assis plinkar avec. Il est cruel, et chaque note pèse une tonne, mais planant comme des nuages ​​dans le ciel. Groovy sorte qu’il ne sera pas dans le rythme moyen.
    Voix Artiste Boussougou en soi rend le disque à une bonne affaire. Les deux voix et les instruments. Les deux chants d’oiseaux et la méditation. Ceci est une sorte de musique du monde que de la musique seule. Les moments heureux d’or sont fréquents. Mon conseil est que cet album va durer de nombreuses années et il peut résister à des charges d’écoutes."

    x
  • BIOGRAPHIE. ENTRETIENS. TEXTES :
  • STREAMING Et DOWNLOADS : : Une sélection de musiques des albums parus sur Facing You / IMR, le Petit Label, Believe.
  • DOCUMENTS PHOTOS :
  • DOCUMENTS VIDÉOS DVD "Exsurgences" :
  • INSTANT MUSIC RECORDS : : .
  • LIENS :
  • CONTACT :