• ACTUALITÉS :
  • DISCOGRAPHIE :

    performArts, Géraldine Martin, juin 2016

    Mourim signifie « avec cœur » en Punu, une des langues parlées au Gabon, le pays d’origine de Jean-Baptiste.

    La musique de Mourim est bel et bien jouée « avec cœur ». À sa source, Henri Roger, piano et Jean-Baptiste Boussougou, contrebasse, voix, ney, oud, piano à pouces, N’gony.
    Ces deux improvisateurs hors normes avaient déjà tenté l’aventure de cette rencontre en live lors du festival Baoù Expérience organisé à Saint-Jeannet, qui se déploie autour du geste improvisé et de la pluridisciplinarité artistique (Il y avait aussi entre autres, Serge Pesce, Emmanuel Somher, Julien Perez et deux artistes plasticiennes). Aujourd’hui, ils posent d’avantage les choses et consolident cet élan mais cette fois, dans la formule instrumentale si belle du duo qui permet les prises de risque mais aussi un dialogue fructueux, laissant la part belle à la finesse d’écoute et à un réel échange. Ils nous livrent ici ce disque intensément touchant…

    « Mourim » laisse se côtoyer, de manière intime, musiques traditionnelles, improvisées, jazz et couleurs contemporaines. Chaque morceau dessine des paysages sonores différents du fait de cet instrumentarium varié, riche d’évocations. On connaissait Jean-Baptiste à travers sa contrebasse surtout. Avec ce disque, il dévoile ses multiples facettes. On découvre cette voix, claire et chaleureuse, qui porte à certains moments l’émotion à ses points culminants. Le toucher, si sensible, d’Henri Roger s’y accorde à merveille. Le pianiste sait également faire résonner toute cette émotion par ses harmonies subtiles et originales, son imagination foisonnante. Et quelques soient les instruments utilisés, tous deux se tiennent attentifs à placer au cœur de la musique, l’instant et sa poésie.

    Mais les mots les plus forts qui restent après l’écoute de ce disque sont Grâce et Sérénité. C’est peut-être aussi ce qu’évoque cette expression « Avec coeur », le point de départ, nous semble-t-il, de toute cette aventure humaine et musicale.

    « Avec coeur » fait également écho à ce qui pourrait définir toute musique dont l’intention procède réellement d’une intelligence de cœur et d’âme et non d’une vague propension à plaire à tout prix aux média, public, programmateurs habitués à la facilité ou sclérosés par le nombre d’entrées à effectuer… Bon, il vaut mieux réécouter Mourim pour se calmer !
    Mais les mots les plus forts qui restent après l’écoute de ce disque sont Grâce et Sérénité. C’est peut-être aussi ce qu’évoque cette expression « Avec coeur », le point de départ, nous semble-t-il, de toute cette aventure humaine et musicale.

    « Avec coeur » fait également écho à ce qui pourrait définir toute musique dont l’intention procède réellement d’une intelligence de cœur et d’âme et non d’une vague propension à plaire à tout prix aux média, public, programmateurs habitués à la facilité ou sclérosés par le nombre d’entrées à effectuer… Bon, il vaut mieux réécouter Mourim pour se calmer !

    Géraldine Martin. performArts

    x
  • BIOGRAPHIE. ENTRETIENS. TEXTES :
  • STREAMING Et DOWNLOADS : : Une sélection de musiques des albums parus sur Facing You / IMR, le Petit Label, Believe.
  • DOCUMENTS PHOTOS :
  • DOCUMENTS VIDÉOS DVD "Exsurgences" :
  • INSTANT MUSIC RECORDS : : .
  • LIENS :
  • CONTACT :